18 mars 2019

Opération pains propres

Pour répondre aux envies des Français de mieux consommer, les boulangers indépendants mais également les chaînes s’élancent vers des pains « propres », issus de farines françaises et responsables.

Cela fait dix ans que le réseau français boulanger Ange s’est engagé auprès de la filière CRC – Culture Raisonnée Contrôlée – pour proposer des baguettes aux farines issues de céréales françaises, cultivées de manière raisonnée et sans traitement après récolte. La filière garantit également une juste rémunération de ses producteurs et le respect de l’environnement. Si CRC était pionnière dans les années 1990, elle répond aujourd’hui à une large préoccupation de la société française, en quête de qualité et de traçabilité. « Il est impératif de réveiller les consciences et de permettre à tous de pouvoir consommer du pain de qualité », répète à l’envi François Bultel, cofondateur du réseau et administrateur de CRC. 
La maison Kayser – qui possède plus d’une trentaine de boulangeries dans l’Hexagone et 200 dans le monde – s’est également mise sur le créneau des pains sains en proposant des miches au levain liquide et aux farines le plus souvent locales, CRC, Label Rouge ou biologiques. Un marché qui ne cesse de s’agrandir, pour preuve : la P’tite Boulangerie, créée en 2016 et en plein développement (20 boulangeries indépendantes devraient voir le jour courant 2019), garantit elle aussi des farines 100 % françaises et biologiques issues de circuits courts. 
 

Partager cette page :

© 2019 tous droits réservés.   Mentions légales