Boulangeries : La french touch | Europain
09 septembre 2019

Boulangeries : La french touch

À l’étranger, la boulangerie et pâtisserie « à la française » a le vent en poupe. De nombreux entrepreneurs français se sont lancés à la conquête du monde pour faire rayonner le savoir-faire français. 

Il a ouvert plus de 160 magasins dans 27 pays depuis dix-huit ans. Le Français Éric Kayser brille hors des frontières et réalise d’ailleurs près de 75% de son chiffre d’affaires à l’étranger. Le Grenier à pain, fondé par l’Angevin Michel Galloyer, se démultiplie depuis dix ans notamment en Orient, avec 24 boulangeries (Liban, Arabie Saoudite, Russie, Japon, Chine). Mais Paul reste l’une des plus importantes franchises françaises à l’étranger. En 2010, Maxime Holder, PDG de la chaîne boulangère, déclarait au Figaro « Je veux être la génération qui réussit à développer en succursales Paul à l’international ». C’est chose faite, puisque Paul compte plus de 340 magasins dans 47 pays aujourd’hui, presque autant qu’en France (où il possède 398 boulangeries). Les difficultés pour se lancer ? S’organiser avec les fournisseurs, les meuniers, s’adapter aux conditions et au droit du travail du pays, et surtout trouver le « bon associé », car « on ne peut rien faire seul et on ne peut y arriver sans s’associer à une personne locale qui est passionnée par notre métier », selon Eric Kayser. 
 

Partager cette page :

© 2019 tous droits réservés.   Mentions légales